Hans Silvester, photographies

Du 1er août au 4 octobre 2021.


Regards premiers

Commissariat de l'exposition : Christel Arnold / So Arty.

Né en 1938 à Lörrach en Allemagne, Hans Silvester fait ses premières photographies à l’âge de douze ans. Défenseur inconditionnel de l’écologie, il publie en 1960 un livre remarqué sur la Camargue avec un texte de Jean Giono.

Au début des années 1960, subjugué par la beauté des paysages et par la chaleur des Provençaux, Hans Silvester s’installe dans le Vaucluse où il vit et travaille toujours aujourd’hui sur les collines du Luberon.

Aux Éditions de La Martinière, il a publié une cinquantaine d’ouvrages, tous des succès internationaux, dont le dernier en date est dédié aux épouvantails.

Les reportages de ce grand voyageur l’ont mené ces dernières années aux confins de l’Éthiopie. Fou de peinture et de nature, il a ramené de ses trente-trois voyages dans la vallée de l’Omo, une moisson de somptueuses images qui sont autant de précieux témoignages sur une société aujourd’hui menacée.

À deux jours de route et un jour de piste d’Addis-Abeba, la basse vallée de l’Omo est une des régions les plus sauvages d’Afrique. “Berceau de l’humanité”, elle abrite aujourd’hui plusieurs ethnies qui vivent sur les deux rives du fleuve au sein d’un écosystème préservé, au rythme de la nature, de la cueillette et de l’élevage.

Éleveurs et paysans sont depuis quelques années touchés par le changement climatique : moins de pluie, sécheresse, baisse du niveau des eaux. La bataille pour l’eau déstabilise la région entraînant de nombreux conflits entre tribus.

Dans cette série dédiée aux habits de la nature, Hans Silvester a saisi les enfants en communion avec le fleuve. Leur beauté, leur mode de vie et leurs jeux le fascinent depuis plus de douze ans. Peintures éphémères corporelles et parures végétales composent la série présentée ici sous le titre Regards premiers.

 Hans1

 

 Hans2


Hans3

Les habits de la nature.
©Hans Silvester

Les habits de la nature.
©Hans Silvester

Les habits de la nature.
©Hans Silvester